Les retombées économiques liées au projet

Des revenus diversifiés

Avec l’éolien, une collectivité perçoit des revenus à plusieurs niveaux : la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties (TFPB), la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) et l’Imposition Forfaitaire sur les Entreprises de Réseaux (IFER).

La location éventuelle de terrains communaux, l’indemnisation des servitudes de voieries et d’accès, ou encore l’attribution à la commune d’implantation par l’opérateur éolien d’une participation au développement territorial s’il le désire peuvent également être source de revenus.

La construction d'un parc éolien génère également de l'activité économique et de l’emploi pour les entreprises locales et régionales. En effet, de nombreuses prestations sont confiées à des sociétés et acteurs locaux:

  • En phase développement : bureaux d’études, géomètres, notaires, architectes ;
  • En phase de construction : entreprises locales de travaux, carrières, paysagers, hôtellerie, restauration ;
  • En phase d’exploitation : société de gardiennage, entreprise de gestion des espaces verts, entreprises d’électricité industrielle. »